L'action de "Drive" se situait à Los Angeles, celle de "Only god forgives" se déroule dans cette autre "Cité des Anges" qu'est Bangkok. C'est une face sombre de la ville qu'a choisi de filmer le réalisateur Danois. Comme dans Drive, Ryan Gosling, acteur montant au physique de dur, y occupe le premier rôle, un rôle là encore très taciturne, dans un film presque muet, un film en noir et rouge.

Essentiellement nocturne, le film montre une facette sombre, violente et très fantasmatique de la ville. La dominante du rouge et du noir, la mélancolie des filles, l'univers de la nuit, un gang de flics désoeuvrés amateurs de karaoké, des farangs désabusés, le tout nappé de musique électronique. Tels sont les ingrédients de ce film un peu atypique.