Les habitants de Bangkok qui sont allés faire du shopping au Siam Paragon Mall ont dû être surpris en voyant ces jeunes filles si étrangement accoutrées prendre la pose sur l'esplanade, à l'entrée ainsi que dans les allées du prestigieux centre commercial de Bangkok inauguré en 2005 par son altesse royale, la princesse Maha Chakri Sirindhorn, seconde fille du Roi Bhumibol Adulyadej.

Visiblement, une grande opération Cosplay s'est déroulée ce samedi, comme si le Japon, pays dont cette coutume carnavalesque est plus ou moins originaire, était en train d'exporter le concept du Cosplay un peu partout dans le monde. Après Paris, où les Otaku français peuvent profiter chaque année de la fameuse Japon Expo, grand rendez-vous du genre au pays de Voltaire et de Coco Channel, le Cosplay serait-il en train de percer à Bangkok ?

A en croire le site Thailand-business-news, le Japon est resté en 2010 le premier investisseur étranger, avec un montant total de capitaux investis qui s'élève à 104 milliards de Baths pour 363 projets répertoriés. Les Japonais sont également très nombreux en tant qu'expatriés en Thaïlande et certains quartiers de Bangkok, comme Asoke, Thonglor et Ekkamai, à partir de Sukhumvit Soi 21 et jusque vers Soi 33.

La présence de capitaux et de ressortissants japonais sur le sol de la Thaïlande se traduit-elle par une influence sur la jeunesse Thaïe ?

Où est-ce le signe d'un engouement universel pour la culture du déguisement chez une jeunesse en mal d'émancipation ?

Quoiqu'il en soit l'opération Cosplay "Olé Cutie, Japan Funfair 2011" du Siam Paragon a mis beaucoup d'annimation sur l'esplanade de la galerie commerciale.

Quant au centre commercial de Siam Paragon, haut lieu de la consommation de luxe en Thaïlande, ses allées élégantes, ses boutiques, ses attractions et son food-court peuvent offrir un divertissement agréable pour vos après-midi shopping, histoire de découvrir le visage moderne du pays, à l'ère des grandes marques et de la consommation de masse.

 En 2011, ce n'est pas le lapin d'Alice qui vous y accueillera dans ce grand labyrinthe du luxe et des marques, mais celui de l'astrologie chinoise, car nous entrons bientôt dans l'année du lapin :