Parmi les mesures qui traduisent la volonté du pays de se moderniser, on peut citer la création de Sénégal Airline, opérationnelle depuis janvier, mais surtout la construction d’un nouvel aéroport entre Dakar et Saly.

Avec ses 42,000m2, une capacité annuelle de 3 millions d’usagers et de 50,000 tonnes de fret, la nouvelle aérogare remplacera l’actuel aéroport Léopold Sédar-Senghor de Dakar, qui a atteint son point de saturation avec un trafic annuel de 1,8 millions de passagers. Il aurait été difficile et coûteux de l’agrandir. Une étude a montré qu’il était plus intéressant de construire un nouvel aéroport à l’extérieur de Dakar.

Le futur aéroport Blaise Diagne pourra aisément bénéficier d’extension, il a été dimensionné pour accueillir à terme 10 millions de passagers par an.

Malgré le contexte de crise économique, le projet a obtenu sans problème l’appui des banques pour son financement. Un intéressant mécanisme de redevance, la RDIA, d’un montant de 54E pour les vols internationaux et 2 euros pour les vols intérieurs, a été mis en place. La RDIA, Redevance de Développement des Infrastructure Aéroportuaires, a l’avantage de ne pas faire peser cet important effort financier sur le budget de l’état.

Le ministre du Transport, Karim Wade souligne la pertinence de ce mode de financement et la confiance des investisseurs envers le Sénégal.

L’ouverture du nouvel aéroport aura un impact économique considérable pour la région, avec la création de quelques 15,000 emplois et en facilitant la desserte du secteur touristique de Saly et de la Petite Côte.

Autour de l’aéroport, le prix des terrains a considérablement augmenté, le marché anticipant l’émergence de ce futur pôle aéronautique et économique. L'occasion peut-être d'investir dans l'immobilier sur Saly, un secteur en plein développement et qui devrait grandement bénéficier du boom attendu sur la Petite Côte.

Le nouvel aéroport devrait devenir progressivement opérationnel à partir de la fin 2012. Malgré la perspective des élections présidentielles de 2012, qui donne lui à un certain attentisme dans le pays, les travaux de la future aérogare avancent bien et laissent penser que le calendrier de mise en service sera respecté.