Après une promenade dans cette ville au charme colonial, et dont le marché central a récemment été restauré avec l'aide de la France, vous goutterez avec joie aux douceurs d'un dîner au bord du Mékong.



Ville paisible, Phnom Penh évoque un peu la Thaïlande d'il y a vingt ans. Elle semble loin derrière l'époque des terribles Khmers rouges, dont les chauffeurs de taxis vous proposeront sans doute d'aller visiter les vestiges.

Mais rien ne vous oblige à faire votre devoir de mémoire, et si vous n'êtes pas d'humeur à affronter l'histoire, vous pouvez tout aussi bien vous contenter de la visite des temples et du palais royal et profiter de l'Happy Hour pour vous la couler douce le soir, en sirotant un cocktail face au paisible Mékong.
Les prix sont doux, mais on paye en dollars, les cambodgiens sont gentils. Quelques singes se promènent ici et là sur les fils électriques.

Et tout cela à une heure de vol de Bangkok, pour moins de 4000 baths...