Paysage bolivie : découvrez-le
Paysage bolivie : découvrez-le

Paysage bolivie : découvrez-le

Temps de lecture : 6 minutes

La Bolivie offre des paysages époustouflants qui vous inspireront. Les vacances sont libres de toute obligation. La formule “plage et farniente” ne convient pas à tout le monde. Certaines personnes préfèrent voir de nouvelles facettes du paysage bolivie. Comblez votre désir avec un voyage sportif. Vous pourrez alors explorer les montagnes et les mers du pays, à pied ou à vélo.

Pour de meilleures sensations et découvertes de paysage bolivie, partez à pied.

L’un des plus beaux endroits du monde est le Salar d’Uyuni. Cet étonnant désert de sel est beau à voir et incite au trekking. Il atteint son point culminant à 3700m. S’y rendre est donc un défi. Le désert couvre plus de 11 000 km2. Il reste encore de nombreuses merveilles à découvrir dans le désert du cœur. Les amateurs de trekking y trouveront leur compte. Le parc national Noel Kempff Mercado est un autre site fortement recommandé pour le trekking. Il a été désigné par l’UNESCO comme un site du patrimoine mondial de l’humanité. Ce parc retrace l’histoire de cette région. On y trouve de nombreuses espèces d’oiseaux, de flore et d’animaux que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Ce parc couvre 1 523 000 hectares et offre de nombreux sentiers à explorer et à découvrir.

 

Votre vélo peut vous faire traverser de sublimes paysage bolivie

La route de la mort en bolivie

Une promenade à vélo apporte un nouveau sentiment de liberté au promeneur. C’est un sentiment unique de ne faire qu’un avec le vent, le paysage et le vent. La route de la mort en Bolivie est le lieu où se retrouvent les plus passionnés de sensations fortes. Cette route était autrefois la plus dangereuse du monde. Rassurez-vous, ce n’est pas le cas de nos jours. Il est tout de même assez impressionnant de parcourir ces 60 km. Mais le paysage en bolivie en vaut la peine et vous ne serez pas deçus. Les touristes sont également pris entre un mur et un précipice sur le trajet. Cette route est souvent recommandée par les organisateurs de voyages sur mesure en Bolivie à leurs clients.

paysage bolivie a vélo

Il est possible de traverser la Bolivie à vélo avec une bonne organisation. Il suffit de planifier son départ. Certains aventuriers se rendent de ce pays au Pérou en deux roues. Vous pouvez profiter des ressources marines et des sports boliviens. Les amateurs de sports nautiques pourront commencer par se détendre sur les belles plages de Bolivie. C’est un excellent point de départ. Sauf dans les lacs du désert salé, la baignade est possible.

Votre voyage sur mesure en Bolivie avec une agence

Un voyage sur mesure en Bolivie s’organise par certaines agences. Même les voyageurs les plus calmes apprécieront une balade en canoë. Les côtes boliviennes ont un aspect très différent depuis la mer. Beaucoup aiment aussi faire des croisières. Ces croisières se centrent principalement sur l’Amazonie. Vous pourrez également parcourir de nombreuses rivières en rafting. Trinidad possède également un petit coin de paradis, il faut prendre la peine de le visiter. Il s’agit d’une réserve privée qui propose des randonnées et des excursions en bateau. Son avantage est sa discrétion. Malgré cela, Chuchini présente toujours les mêmes animaux que ceux vus lors des autres visites.

 

Voyager en Bolivie et visiter Copacabana

voyage-bolivie-copacabana

Vous pensez que Copacabana était forcément associée à Rio et au Brésil ? Mais, la Bolivie a aussi sa propre ville, Copacabana, qui est située près de la frontière péruvienne à une altitude de plus de 3800 mètres. Copacabana est une destination tranquille, nichée entre les montagnes Calvario et Nino Calvarioqui, et vous permet de profiter d’une vue imprenable sur le lac Titicaca. Vous l’avez peut-être deviné grâce à certaines idées de la langue aymara (dont Copacabana est le berceau) ! Car Copacabana est un mot qui vient de kota Kahuana qui signifie vue sur le lac. Pendant votre séjour à Copacabana, vous pouvez prévoir des excursions vers l’Isla del Sol et une visite de la basilique de Notre-Dame de Copacabana construite en 1550.

 

Le lac Titicaca en Bolivie

lac-titicaca

Le lac Titicaca en Bolivie est un lieu étonnant, imprégné d’une énergie mystérieuse. L’étendue d’eau bleu émeraude se confond avec un océan intérieur, tant le décor est similaire : fracas des vagues, mouettes et petites plages sont au rendez-vous… Pourtant, nous sommes à une altitude de 3812 mètres. Pour les aventuriers et les voyageurs de tous horizons, le lac Titicaca est un lieu qui existe depuis des siècles, comme un lieu plein de qualités magiques.

Véritable berceau de la civilisation inca et lieu sacré de la culture andine, le lac Titicaca, d’une altitude de 3812 m, est également connu comme le plus grand lac navigable du monde et la plus grande étendue d’eau douce d’Amérique latine, alimentée par près de 25 rivières.

Pour les communautés indigènes Aymara et Quechua, le lac Titicaca est le lieu de naissance de la vie. Il se partage entre le Pérou et la Bolivie ; cet immense lac de près de 180 kilomètres de long et d’une profondeur de 280 mètres est une beauté naturelle en soi. Il est magnifique tout au long de l’année. Dans la journée, le soleil fait scintiller l’eau du lac ainsi que les neiges éternelles des montagnes de la Cordillère Royale. Le soir, après un incroyable coucher de soleil, le ciel s’illumine d’étoiles, créant un spectacle tout aussi spectaculaire.

 

L’Altiplano en Bolivie

altiplano-en-Bolivie

Le plateau qui se trouve au-dessus (plus de 3000 mètres) et qui ne représente en fait que 14 % de la Bolivie est semblable au Tibet de l’Amérique latine. Il s’entoure de deux chaînes montagneuses.

À l’est, se trouve la Cordillère Royale : environ 125 km de long et 20 km de large, et compte 300 sommets de plus de 5 000 mètres ! Les plus impressionnants sont l’Illampu, le Huayna Potosi et l’Illimani (qui est le plus visible à La Paz).

À l’ouest se trouve la Cordillère Occidentale, et ses pics volcaniques tels que le Sajama (6 542 m) et le Payachatas et le Licancabur (ce magnifique volcan qui se trouve en arrière-plan de la Laguna Verde).

C’est également sur l’Altiplano que l’on trouve les plus magnifiques lacs boliviens dont le lac Titicaca, ainsi que les lacs Uru Uru et Poopo au sud d’Oruro. On y trouve également de grands déserts, dont les salars d’Uyuni et de Coipasa, et la région du Sud-Lipez est parsemée de lagunas.

 

La Paz, un mélange entre modernité et traditions situé au pied de la Cordillère Royale.

la-paz-paysage-bolivie

Vous arrivez à La Paz, dans l’aéroport international le plus haut du monde ! Le centre de la ville se situe à 3700 mètres. Celui-ci est proche de la banlieue voisine qui se situe dans la ville d’El Alto dans l’altiplano… A 4000 m ! Il est parfois difficile de respirer en marchant dans les rues qui vous obligent à gravir les pentes abruptes des montagnes qui l’entourent.

Le spectacle en vaut la peine : en montant vers ces points de vue, vous verrez un spectacle qui n’est pas des plus impressionnants. Plusieurs milliers de Boliviens travaillent sous vos yeux, traversant la ville dans toutes les directions en utilisant des moyens de transport plus ou moins modernes ou erratiques.

La ville est également chargée d’histoire et regorge de témoignages du passé ainsi que de nombreuses célébrations plusieurs fois centenaires, aux noms mystérieux, comme le Gran Poder ou l’Alasitas ou l’Entrada universitaria.

À ne pas manquer, à proximité de la capitale bolivienne, les Yungas, mondialement connues, et la non moins célèbre route de la mort. La Bolivie ressemble à cela : la cordillère se divise en deux parties dans la partie sud du pays. La cordillère occidentale est la frontière avec le Pérou et la cordillère orientale est celle qui sépare l’altiplano (ces hauts plateaux andins à 3 700 mètres) de l’Amazonie qui couvre les deux tiers du pays.

Ainsi, au départ de La Paz, nous traversons la Cordillère Royale (avec des sommets à 6 500 mètres !) et descendons ensuite de quelques kilomètres vers l’Amazonie… Au niveau de la mer ! Cette zone spéciale, se nommé Yungas, elle se caractérise par un climat extrêmement humide ainsi que par une végétation extrêmement luxuriante et belle. Ses conséquences incluent : la route extrêmement étroite des vents de la mort le long du flanc de la montagne, accompagnée du vide omniprésent… On comprend pourquoi les conducteurs bénissent leur véhicule avant de se lancer dans cette dangereuse aventure.

Alex

Bienvenue sur mon blog voyage ! Je m'appelle Alex et je suis un véritable globe trotter ! Ce blog de voyage reflette ma passion, il a été créé pour vous aider à découvrir les merveilles que le monde nous offre !