Visiter le Sénégal en 10 jours : les plus beaux lieux à voir
Visiter le Sénégal en 10 jours : les plus beaux lieux à voir

Visiter le Sénégal en 10 jours : les plus beaux lieux à voir

Temps de lecture : 13 minutes

Vous avez entendu parler d’un voyage au Sénégal et vous vous demandez ce qu’il y a à voir dans ce pays ? Mais pourquoi donc partir visiter le Sénégal en 10 jours ? C’est une question qui nous a été posée plus souvent que pour d’autres voyages. Peut-être parce que, pour certaines régions du monde, on connaît la raison de s’y rendre. Tels paysages et animaux, telles structures…. Mais, au contraire, pour le Sénégal, beaucoup de gens n’ont aucune idée du pays et se demandent quelle est la raison de se rendre dans un tel pays en Afrique. Ces remarques nous ont forcément fait réfléchir pour l’achat de nos billets d’avion pour notre vol vers le Sénégal. 

Alors quelle était la raison pour laquelle on voyage au Sénégal ? Ce n’est certainement pas le plus beau pays d’Afrique et les paysages du Sénégal ne sont pas des plus spectaculaires. Ce qu’on espérait lors de notre séjour, c’était une occasion de changer d’air, de découvrir une nouvelle culture et une première expérience de l’Afrique et une atmosphère et des gens différents… C’est exactement ce qu’on a découvert là-bas ! On vous conseille vivement d’ajouter le Sénégal à votre liste de voyages ! 

Quelle période visiter le Sénégal en 10 jours ?

Le climat du Sénégal est tropical. Notre voyage au Sénégal a duré 10 jours au cours des mois de décembre et janvier, ce qui est une excellente période pour visiter le pays. Le Sénégal connaît une saison sèche de novembre à mai, et une période de pluies de juin à octobre. Pendant la saison sèche, les températures au Sénégal sont généralement d’environ 25 degrés, ce qui est extrêmement confortable. Il est recommandé d’apporter une veste à porter le soir durant votre voyage au Sénégal, en particulier lorsque vous êtes à la plage. Lors de notre visite du pays, on a ressenti une brise et une humidité très fraîches.

 

Le marché de Mbour au Sénégal et ses pêcheurs

Un moment fort de notre voyage au Sénégal qui se produit tous les jours à 17h. Le retour des pêcheurs sur la plage de Mbour. Des centaines de Sénégalais se rassemblent sur la longue plage de sable en attendant les bateaux colorés des pêcheurs qui reviennent de l’océan qui longe la côte du Sénégal. Une fois débarqués et repartis, ils remettent requins, crustacés et diverses espèces de poissons aux femmes restées sur la plage. Ils préparent les poissons pour le déjeuner, soit en les vidant, soit en les découpant. Ils sont ensuite vendus aux Halles, en haut de la plage.

Marché de Mbour 

Végétaliens, âmes sensibles, méfiez-vous !  Des requins morts, semi-déchiquetés, des poissons par milliers sont étalés sur le sol et les odeurs sont parties à foison. Un conseil, faites un effort et partagez un moment en compagnie des locaux ! Cette expérience au sein du peuple Sénégalais était géniale !   

Juste à côté de la plage, se trouve le marché de Mbour. Ce n’est pas comme les autres marchés traditionnels ou artisanaux, mais un véritable marché local où vous rencontrerez peu de touristes. Salons de coiffure, vendeurs en tous genres, commerçants … C’est comme la plage, ça pue mais ça vaut le coup si vous voulez vous immerger dans la vie des sénégalais durant votre séjour au Sénégal.

On a vraiment apprécié notre séjour dans la ville Mbour. Malgré les sollicitations intrusives auxquelles nous nous sommes habitués durant voyage au Sénégal (nous sommes souvent repérés dans la foule), c’était l’une de ces occasions où on a vraiment pu vivre sous les couleurs vibrantes du pays du Sénégal, et goûter sa culture et son atmosphère loin des pièges touristiques.

Si Mbour est toujours une réserve importante de ressources humaines pour soutenir l’industrie du tourisme sénégalais, les activités les plus fascinantes sont réalisées dans la ville balnéaire de Saly : cafés, boîtes de nuit, golf ne sont que quelques activités récréatives que vous pouvez pratiquer pendant votre séjour dans le pays du Sénégal.

 

Visiter le Sénégal en 10 jours: la Petite Côte du Sénégal

À une demi-heure de route au sud de Dakar, la Petite Côte est célèbre pour ses belles plages de sable et son atmosphère détendue qui fait l’admiration des touristes. Il s’agit de la plus vaste infrastructure maritime du Sénégal. Son périmètre s’étend sur une superficie d’environ 150 km, et elle comprend un certain nombre de sites touristiques. 

Avec un littoral époustouflant et un climat paradisiaque, sa plage d’un blanc étincelant est entourée d’une variété de restaurants modernes, d’hôtels, de cafés et de pâtisseries. C’est une destination parfaite durant un voyage dans le pays du Sénégal pour les modernistes et les amoureux du soleil. Une variété de sports nautiques sont proposés. Parfait pour un voyage relaxant en famille au Sénégal.

 

Saly Portudal

Saly Portudal 

Du soleil, une belle plage et des piscines aux eaux turquoise : Saly Portudal peut se targuer de posséder les plus beaux atouts. A 80 km au sud-est de Dakar, Saly Portudal est l’une des principales stations balnéaires de la côte du Sénégal qui compte 700 kilomètres de littoral le long de l’océan Atlantique.

Saly est une destination populaire pour les touristes au Sénégal, principalement des Européens et une grande partie de Français. Au Sénégal, c’est un endroit idéal pour une escapade rapide le long des plages dorées bordées de palmiers, où l’on trouve une multitude d’hôtels allant des offres tout compris en bord de mer aux hôtels de luxe sur les routes secondaires. C’est aussi l’endroit idéal pour les sports nautiques comme la pêche en haute mer, le surf, la planche à voile, le scooter des mers, le kite surf… 

Vous trouverez dans la ville de Saly tout ce qu’il vous faut pour votre séjour : cafés, restaurants et bars… Pour les curieux, le village des artisans de Saly propose une exposition d’objets qui mettent en valeur l’rtisanat sénégalais.

 

Toubab Dialaw

Toubab Dialaw 

Elle est située à 50 kilomètres de Dakar, entre Poppenguine et de Mbour. La ville côtière de Toubab Dialaw est l’une des destinations incontournables de la Petite Côte au Sénégal. Toubab Dialaw est un village côtier avec des collines. C’est le seul village qui possède deux falaises de latérite. Le village est situé à mi-hauteur, on peut observer sur la plage les pirogues qui s’accrochent aux flancs des collines.

El Hadj Omar Tall, un inspirateur des Toucouleurs aurait séjourné dans ce village du Sénégal et aurait fait jaillir sur la plage une source d’eau douce aux vertus mystérieuses. Ne manquez pas de visiter le centre culturel situé à “Sobo Dabe”. On y retrouve une école de danse réputée côtoie d’autres disciplines comme la peinture, le théâtre, la musique, la sculpture, l’architecture. Durant votre séjour dans ce village du Sénégal, vous pourrez y déjeuner dans un cadre magnifique et avec une vue imprenable !

 

Le désert de Lompoul au Sénégal 

Petit désert de 18 km carrés Le désert de Lompoul est situé sur le bord oriental de l’océan Atlantique, dans la région nord-ouest du Sénégal, entre Dakar, la capitale de la Teranga, et Saint-Louis. Il est constitué de dunes de sable, atteignant parfois près de 50 mètres. C’est une étape incontournable de votre visite au Sénégal. La végétation y est pratiquement inexistante. A proximité se trouve le village de Lompoul ainsi que la ville de Kebemer.

Désert de Lompoul

 

Explorez le désert de Lompoul

Au Sénégal, le désert de Lompoul est accessible à pied, ou dans le cadre d’un circuit. Les aventuriers peuvent explorer les dunes de sable et rejoindre ensuite la plage en 4×4. Les personnes en quête d’authenticité, en revanche, pourront opter pour un voyage au centre du désert à dos de chameau. Quel que soit le mode de transport choisi, une vue imprenable s’offre à ceux qui se rendent au sommet des superbes dunes de sable.

 

Où pouvez- vous dormir dans le désert de Lompoul au Sénégal ?

Vous cherchez à vivre la magie d’un ciel nocturne rempli d’étoiles dans les dunes du désert Sénégalais ? L’hôtel Camps et Lodges vous permet de vivre dans le désert comme les nomades. Après une journée de visite dans le désert Sénégalais, les voyageurs pourront se détendre au milieu des dunes en dégustant des plats traditionnels, accompagnés par le son joyeux des Djembés. Si vous souhaitez visiter la région au rythme de la culture locale, vous pouvez opter pour un séjour chez l’habitant, situé dans le village de Lompoul. Attention, les nuits sont fraîches dans le désert.

 

Visiter Saint Louis

Après une nuit longue et stressante (ce n’est pas tous les jours que vous dormez dans le désert), nous avions besoin de sortir de Lompoul. On a fait une petite promenade matinale pour avoir un aperçu de cette région du Sénégal, puis nous sommes allés à Saint-Louis. Saint-Louis est une ville portuaire chargée d’histoire. C’était la capitale de l’Afrique de l’Ouest et une ville fortement coloniale, dont les traces de la colonisation restent aujourd’hui évidentes avec de nombreux bâtiments. Saint-Louis une ville importante du Sénégal, elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Saint Louis au Sénégal

Nous avons déposé nos affaires à l’hôtel Diamarek, sur la Langue de Barbarie, après avoir parcouru le port animé et nous être imprégnés de l’atmosphère de la ville de Saint Louis. Par la suite, on a fait une rapide promenade en calèche tirée par des chevaux pour visiter Saint-Louis. Durant la visite de la ville, on est passé par plusieurs étapes. Des rues les plus démunies et les plus agitées aux rues les plus tranquilles et les plus riches. La ville de Saint-Louis a un attrait particulier, on a été captivés par les sourires de ses habitants de la ville.

Nous avons terminé notre journée à l’hôtel, et nous avons pu profiter de l’un des plus beaux couchers de soleil qu’on ait jamais vus. Les enfants sénégalais étaient captivés par notre appareil photo. Nous avons passé un moment avec ces enfants pour qui un simple appareil photo est une véritable avancée technologique.

 

La Casamance au Sénégal

Casamance est une région du Sénégal irriguée par de nombreux fleuves et rivières. Lors de votre voyage au Sénégal, c’est une visite incontournable à faire, n’hésitez pas à y faire un tour durant votre séjour !

Casamance

 

Ziguinchor

C’est la plus grande ville de Casamance. Elle est plus tranquille et plus propre que Dakar et c’est tant mieux ! Il y a beaucoup de bons hôtels pour passer vos nuits dans la Casamance. Pour déjeuner, de nombreux restaurants accueillent les visiteurs. Avec ses belles demeures coloniales, la ville est située dans le quartier de l’escale, le centre historique dans lequel se concentre l’héritage colonial. Ne manquez pas le centre culturel de l’alliance franco-sénégalaise, avec son architecture étonnante, c’est le lieu culturel le plus renommé de Ziguinchor. On y trouve de nombreux évènements comme des expositions, des conférences, des spectacles et des cafés-concerts.

 

Cap-skirring

Cap-skirring

Pendant votre visite à Cap-skirring, vous découvrirez les plus belles plages du Sénégal et ce ne sont pas les activités qui manquent : sports aquatiques, excursions dans les mangroves, pêche et bien sûr, loisirs, vous avez le choix !

Lorsque vous aurez terminé votre visite, rendez-vous sur la plage du port de pêche et observez les pirogues qui déversent leurs prises sur le sable. Les poissons sont nettoyés et séchés, puis salés et séchés sur place. À 5 km au nord de la ville se trouve le musée Kadiout, situé dans un bois pittoresque de fromagers, qui présente la culture diola. Le guide vous informera sur la récolte du vin de palme, la culture du riz, et les rituels animistes. Vous aurez l’occasion d’observer les étonnants systèmes de racines de l’arbre fromager géant. En plein cœur de la région de La Casamance, cet arbre fait la renommée du village.

 

Safari dans la réserve de Bandia

On a fait une visite de la réserve de Bandia durant notre séjour au Sénégal. Situé près de la lagune de Somone, c’est un endroit magnifique pour observer le vol des oiseaux.

Réserve de Bandia

Il y a deux méthodes pour visiter la réserve de Bandia au Sénégal : soit dans votre propre véhicule, soit en utilisant un taxi. Vous pouvez aussi faire une réservation pour un circuit safari

Comme on n’avait pas de voiture, on a opté pour un taxi. Si vous souhaitez réserver votre circuit safari dans la réserve de Bandia avant votre voyage, passez par Civitatis. Le site propose un circuit au départ de Dakar et aussi de Saly.

A l’entrée de la réserve de Bandia, le taxi doit payer l’entrée (Prix : 10 000 F CFA) et un guide officiel rejoint le véhicule. Puis nous partons pour 2h30 de circuit.

La réserve est superbe avec ses immenses baobabs. Nous voyons des animaux toutes les cinq minutes. Autruches, girafes et vervets sont parmi les espèces les plus fréquentes que nous rencontrons. C’était la première fois qu’on voyait des autruches dans leur nid. C’est toujours un moment exaltant de voir ces œufs énormes. Un autre moment inoubliable de notre séjour dans le pays du Sénégal.

On avait jamais vu certains animaux de la réserve de Bandia comme l’antilope rouanne ainsi que les élans de Derby ou le cobe de Buffon. C’est une destination incontournable pour votre visite au Sénégal, surtout si vous êtes un passionné de photos !

 

L’île de Gorée au Sénégal

Chaque pays, chaque peuple a sa propre histoire aussi unique que les autres pays. Mais, tout le monde en Afrique partage un passé commun. Cette histoire n’est pas effacée par le passage du temps ou la volonté de l’homme est capable d’en être effacée. L’île de Gorée est une île que vous devez découvrir pour visiter le Sénégal en seulement 10 jours

Aujourd’hui, notre voyage à travers le pays du Sénégal sera à la fois un voyage dans le passé et une promenade sur les vestiges de l’esclavage. C’est la nation de Léopold Sédar Senghor qui nous accueille, et en particulier l’île de Gorée.

L'île de Gorée

Pour les touristes, l’île est un lieu d’émerveillement et de fascination éblouissante. En vous promenant dans les rues pittoresques et tranquilles de l’île de Gorée, vous éprouvez un sentiment inimitable, une émotion qui vous fera tomber amoureux d’elle.

 

Le passage du temps efface certains faits, certains détails. Cependant, plus la chose est sacrée, plus il est difficile pour l’esprit de ne pas y arriver. Ainsi, l’esclavage ayant façonné toute l’Afrique, ses traces restent significatives et donc inoubliables. Parmi les lieux incontournables qui retracent l’histoire de l’esclavage, l’île de Gorée fait partie des lieux à ne pas négliger. En effet, pendant 300 ans, l’île a servi de zone de refuge pour ceux qui ont commencé l’esclavage. C’est pourquoi beaucoup d’Africains ont été envoyés sur le continent américain via cette île. Il s’agit donc d’une île de la mémoire. L’île de Gorée est une étape importante pour tout type de voyage au Sénégal.

 

Le lac rose du Sénégal

Une des étapes de notre voyage au Sénégal qui nous a marqué, le lac rose. Le lac est situé  à environ 40 km au nord de Dakar. C’est vrai qu’on l’appelle un lac rose, mais le lac n’est pas exactement rose. Il ressemble plus à un mauve ou un orange selon la lumière, l’angle de vue et le vent. Ce qui rend sa couleur unique est évidemment la quantité de sel.

Lac rose du Sénégal 

Nous nous sommes promenés autour du lac et avons même fait un petit tour en bateau pour voir les femmes et les hommes engagés dans le processus de fabrication du sel. Au Sénégal, le travail manuel est encore omniprésent. C’est assez impressionnant de voir les énormes quantités de sel qui sont le résultat d’un travail d’exploitation artisanal dans le sol ! 

Nous avons fait une visite rapide en 4×4 à travers le lac, vers les dunes et la plage de Paris Dakar et en fin de journée. 

 

Le parc du Djoudj 

Il est situé à 60 kilomètres au nord de Saint-Louis, sur l’un des méandres qui forment ce fleuve du Sénégal. Il est composé d’une partie du fleuve, il abrite de nombreux canaux, criques, lacs, étangs, marécages, et roselières, et de la savane arborée. Le parc couvre 16 000 hectares et comprend un plan d’eau permanent qui abrite une variété d’oiseaux.

 Chaque année au Sénégal, au moins 3 millions d’oiseaux visitent le parc, et plus de 400 espèces ont été identifiées.

Parc du Djoudj

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc national du Djoudj du Sénégal regorge de pélicans en colonies ainsi que de flamants roses. On y trouve également d’autres espèces d’oiseaux comme l’aigrette, le héron pourpre ; le jacana, la spatule, le marabout et le cormoran. 

Entre novembre et mai, les oiseaux migrateurs quittent le froid européen et viennent au Sénégal. Les échassiers et de nombreuses espèces de canards font leur nid. Il y a des reptiles, des mammifères comme les chacals, les singes, les gazelles et les hyènes.

 

Prix et horaires :

Entrée au prix de 2 000 F CFA /personne

Prix excursion en pirogue (environ 1h30) au prix de 4000 F CFA /personne

Entrée dans le véhicule au prix de 5 000 F CFA

Heures d’ouverture : de 8 h à 18 h.

La meilleure période de visite se situe entre décembre et mars.

 

Infos pratiques pour s’y rendre :

En voiture de Saint-Louis, prendre la Nationale 2 nord vers Richard-Toll. Au km 14, tourner à gauche vers le barrage de Diama, puis suivre la piste principale à droite sur 40 kilomètres en suivant les quelques panneaux pour aller jusqu’à Ross Bethio, indiqué sur la gauche au km 49. La route est en bon état en général. Le temps de parcours est de 1h30 à 1h30 en fonction du type de véhicule.

On a eu l’impression que l’entrée du parc est quelque peu abandonnée. La guérite se trouve sur votre gauche pour payer votre entrée. Les visites en pirogue sont assurées par le Groupement inter-villages avec un guide.  

La visite en pirogue est recommandée pour atteindre les nichoirs d’oiseaux. De plus, des miradors permettent aux visiteurs d’observer les flamants roses. Veillez à arriver tôt le matin. Plus tard, les oiseaux se cachent et il fait très chaud.

 

 

Le delta du Siné Saloum

Le delta du Siné Saloum est décrit comme “l’Amazone du Sénégal”. Ce sont des îles qui fluctuent entre les mangroves, la forêt sèche et les sanctuaires marins.

Nous avons fait notre visite en pirogue à travers les méandres des bolongs : canaux, rivières et bras de rivière. 

Visite en pirogue du Delta du Siné Saloum

Dans ce paysage éblouissant de 76 000 hectares, 500 000 sont devenus un parc national en 1976. 73 000 ont été désignés comme réserve de biosphère en 1981 par l’UNESCO. Un autre parc national a été créé par la suite.

Le delta du Siné Saloum abrite les communautés sérères, mandingues et wolofs. Elles continuent à pratiquer des pratiques traditionnelles du Sénégal comme la récolte des huîtres de palétuviers. 

Dans la forêt de Fathala, il est possible d’apercevoir des patas et des phacochères, mais aussi des céphalophes, des antilopes zébrées, des singes colobes rouges… Les bancs de sable et le chapelet d’îles qui séparent le delta de l’Atlantique abritent la troisième plus grande zone ornithologique d’Afrique de l’Ouest (250 espèces, dont des échassiers peu communs).

 

Cet article sur les activités à faire pour visiter le Sénégal en 10 jours touche à sa fin ! On espère que ça vous a plu et que ça vous a donné envie de visiter le Sénégal !

Alex

Bienvenue sur mon blog voyage ! Je m'appelle Alex et je suis un véritable globe trotter ! Ce blog de voyage reflette ma passion, il a été créé pour vous aider à découvrir les merveilles que le monde nous offre !